Aux dernières nouvelles
Programme EESF Foundiougne : Redémarrage des activités post-hivernales telles que le maraichage

L’hivernage 2017 s’est achevé avec une production agricole assez satisfaisante permettant non seulement aux producteurs de prétendre à un niveau de vie assez correct mais aussi de pouvoir investir dans des activités post-récoltes pouvant garantir des revenus complémentaires.

Certains producteurs n’hésitent pas à se lancer dans des activités de maraichage qui non seulement permettent de mieux satisfaire leur besoin nutritionnel mais permettent aussi de faire face à des besoins vitaux ponctuels tels que la prise en charge sanitaire et les dépenses scolaires. Les produits maraichers (salade, aubergine, poivron etc….) sont achetés directement bord champs par des femmes commerçantes qui vont revendre le produit dans les marchés hebdomadaires ou « Louma » de la zone. Ces activités de maraichage ne sont pas seulement l’apanage des hommes mais elles sont aussi pratiquées par les femmes. Environ 80 % des femmes habitant dans les villages parcourus par des cours d’eau pratiquent du maraichage durant la période post-hivernale sur des périmètres qu’elles ont elle-même aménagés d’une manière assez rudimentaire. Les revenus mobilisables par ces activités de maraichage peuvent atteindre pour un producteur 50 % du revenu agricole hivernal.

 
16 janvier 2018
Venez nous rencontrer aux prochaines Rencontres Kinomé !
8 janvier 2018
Kinomé recrute
19 décembre 2017
188 enfants participent dans deux départements aux plantations “1 arbre pour moi, 2 arbres pour toi, 3 arbres pour la planète”
19 décembre 2017
En direction du programme Forest&Life au Pérou : Témoignage de Luis
14 décembre 2017
Kinomé recrute un(e) stagiaire
8 décembre 2017
Mobilisation des acteurs de la filière Moringa du Togo
6 décembre 2017
Les services écosystémiques : quelle importance pour les populations locales dans la zone café cacao au Togo ?
4 décembre 2017
Le Sentier Nature de l’Arboretum Raponda Walker
1 décembre 2017
En direct du programme Forest&Life au Pérou : Témoignage de Rosa