A propos

KINOMÉ AU COEUR DU
CHANGEMENT
DEPUIS 2005

2005
2006
2007
2008
2009
2010
2011
2012
2013
2014
2015
2016
2017
2018
2019
En quête de sens et guidé par sa passion pour les forêts, Nicolas Métro crée Kinomé avec le projet ambitieux d’inverser la tendance mondiale de la déforestation.
Les premières interventions dans les entreprises pionnières : Tetra Pak pour le bois énergie, Danone sur la filière gomme arabique.
Deux ingénieurs, Pascale Leportier et Damien Kuhn, rejoignent l’aventure
Nos interventions auprès des entreprises se multiplient, notamment avec Veolia sur les filières de cultures énergétique, Accor sur la création et l'accompagnement du programme Plant for the Planet - Vos serviettes plantent des arbres, et Yves Rocher sur l'audit de leurs filières d'approvisionnement malgaches.
Kinomé s’engage pour les forêts landaises, dévastées par la tempête Klaus, avec les écoles primaires, l’atelier Canopé 40 (ancien CRDP) et le Musée Graine de forêt : c’est la naissance du programme "La forêt des enfants", aujourd’hui déployé avec l’ONF dans 8 régions françaises et impactant 18 000 enfants à travers le monde !
C'est l'année du déploiement à l’international avec la création du mouvement international de reforestation Forest&Life et la première intervention de conseil institutionnel pour le PNUD au Sénégal (déployée depuis avec 12 interventions dans 9 pays). L’année est également marquée par une première levée de fonds.
Kinomé s'entoure d’un comité scientifique présidé par Cindy Morris – Directrice de Recherche à l’INRA, et développe un outil de gestion et de suivi des impacts de projets forestiers, par ailleurs lauréat des Charmes de l’Innovation Responsable de la Région Ile de France.
Kinomé intègre le premier réseau mondial d’entrepreneurs sociaux Ashoka et voit son équipe s’agrandir avec l’arrivée de Yohann Faré qui se consacre au suivi des impacts et au déploiement des filières, notamment le Moringa.
Soutenance de thèse de la première bourse CIFRE, Marie Stauffer, engagée par Kinomé en partenariat avec l’ADEME, le CNRS et l’IRSTEA, pour étudier l’impact d’une culture Bois-Energie sur les qualités chimiques, physiques et biologiques des sols. L’année est également marquée par une deuxième levée de fonds.
Nicolas Métro remporte le prix 2014 de l’entrepreneur social décerné par la célèbre abc* Foundation aux Etats-Unis ; l’année est marquée par le déménagement de l’entreprise sur le campus du Jardin d'Agronomie Tropicale de Paris, au milieu d’un écosystème de partenaires tous engagés dans le développement. Aujourd’hui, les membres du campus ont créé la Cité du Développement Durable qui réunit plus de 24 organisations.
Kinomé fête ses 10 ans. L’année marque également le début de l’intervention de Kinomé sur la filière Cacao et par l’officialisation de son partenariat avec le groupe allemand Forestfinance puis 12Tree dans le but de développer en Amérique Latine des projets agro-forestiers à fort impact social et environnemental, vecteurs d'une véritable transformation de l'industrie.
Soutenance de deux thèses encadrées par Kinomé en partenariat avec le LSCE-IPSL (CNRS/CEA) et LOCEAN (Paris Jussieu). Souleymane Sy et Amélie Rajaud, pour étudier les impacts des changements d’usage des sols sur le climat dans les régions semi-arides.
En plus d’une troisième levée de fonds réussie, l’année est marquée par trois partenariats phares : 1. Avec le Muséum National d’Histoire Naturelle (MNHN) sur la gestion du conflit Hommes-Faune autour d'un parc national en Ouganda ; 2. Avec le collectif 5Deltas pour animer et coordonner un ensemble d’acteurs pour protéger et valoriser les mangroves d'Afrique de l'Ouest ; 3. Avec la première coopérative panafricaine d'entrepreneurs sociaux engagés dans la nutrition pour tous : ICON
Partenariat national avec l’Office National des Forêts pour déployer le programme Forest&Life en France et développement d’une offre sur les axes Nutrition et Climat avec Ashoka et ses partenaires.
Kinomé aujourd’hui ce sont 10 personnes basées en France, un réseau de plus de 100 experts, 4 antennes internationales (Colombie, Madagascar, Ouganda, Sénégal), 1 siège à la Cité du Développement Durable de Paris, 30 pays d’intervention, 4,5 millions d’arbres plantés et protégés qui ont amélioré la vie de 1,9 millions de personnes.
changer de paradigme :
notre vision

Kinomé s’inspire de la nature et de son immense laboratoire de recherche à ciel ouvert (360 millions d’années d’évolution pour les arbres, contre à peine 2 millions pour les humains) pour trouver des solutions aux problèmes de notre temps.

Inverser la courbe de déforestation, mais aussi la trajectoire désastreuse du changement climatique et de l’effondrement de la biodiversité, c’est avant tout changer notre regard sur la nature et la remettre au cœur d’un nouveau modèle de développement économique et social. Il nous faut changer de paradigme, en commençant par nous changer, nous-mêmes, individuellement et collectivement : c’est la raison d’être de Kinomé.

Pour enclencher ce nouveau paradigme, Kinomé casse les silos et rassemble tous les acteurs (ONG, entreprises, scientifiques, institutions, écoles, experts, particuliers, etc.) pour des coopérations inédites. Celles-ci démultiplient les impacts positifs sur les conditions de vie des populations et Kinomé les mesurent en s’aidant des outils innovants du Leadership éthique®

Le leadership éthique : notre innovation

Grâce à l’ingénierie du Leadership éthique® développée par Edel Gött, Kinomé a développé une compétence unique de l’évolution humaine et économique. Cela se traduit notamment par la capacité à offrir un conseil stratégique à haut niveau (gouvernements, multinationales) et relié à l’analyse fine du terrain (communautés locales, groupements de producteurs-souvent des femmes-).

En amont des savoir-faire, c’est le savoir-être qui est au cœur de notre approche, c’est à dire le regard que nous portons sur nous-mêmes et sur les autres, et la qualité de relation que nous construisons avec eux. Le savoir-être nécessite un travail quotidien, c’est pourquoi Kinomé forme ses équipes, tout en partageant l’ensemble de ces outils à ses collaborateurs et clients, pour ensemble arriver au changement de paradigme.

Une des applications concrètes de cette ingénierie est l’identification et la satisfaction des 7 besoins essentiels et fondamentaux de l’être humain, besoins qui s’expriment différemment mais se retrouvent sur tous les territoires, époques et cultures, et qui permet de créer un terrain commun très fertile entre toutes les parties prenantes d’un projet. Cet outil est la boussole qui nous guide dans toutes nos interventions en garantissant une grande efficacité.

 

Carte de nos activités
dans le monde