09 octobre 2022
Intégrer les enjeux d’adaptation dans la planification et la budgétisation locales en Côte d’Ivoire 

Contexte et enjeux de cette étude 

Avec les pluies diluviennes intenses qui inondent les habitations, les champs, et avec en plus les sécheresses longues qui brûlent les vergers de cacaoyers, la résilience aux changements climatiques de la Côte d’Ivoire est une priorité absolue. Cela se reflète dans les objectifs climat pris par la Côte d’Ivoire : ses Contributions déterminées au niveau national (CDN) indiqués dans ses CDN.

Les CDN ou Contributions Déterminées au niveau national : qu’est ce que c’est ?

Les CDN représentent des plans d’action climatique pour réduire les émissions et s’adapter aux impacts du changement climatique auxquels les pays qui se sont engagés dans le cadre des accords de Paris doivent répondre. Dans le cas des CDN de la Côte d’Ivoire, des actions majeures sont prévues pour réduire la vulnérabilité de l’agriculture, de la forêt, de la santé des citoyens, de la ressource en eau et du littoral ivoirien. Un budget de 12 milliards de dollars US sera mobilisé d’ici 2030 pour atteindre ces objectifs. 

L’action climatique se passe sur le terrain. Pour les citoyens les actions concrètes d’adaptation se manifestent par : 

  • Les arbres en ville pour réduire les pics de chaleur et favoriser l’infiltration des eaux de pluie ; 
  • L’adoption de systèmes agroforestiers plus résilients que la monoculture ;  
  • La diffusion d’information climatique aux pêcheurs avant qu’ils ne partent en mer pour éviter de prendre des risques lors de fortes houles etc.  

C’est pourquoi l’accompagnement des acteurs de terrains, et des collectivités territoriales (communes, régions) est indispensable pour concrétiser les mesures d’adaptation. Le gouvernement ivoirien et l’Agence française de développement (AFD) ont demandé à Baastel en partenariat avec Kinomé d’accompagner 4 collectivités territoriales ivoiriennes à intégrer les enjeux d’adaptation dans la planification et la budgétisation locales. 

Comment établir ses objectifs climat dans ses Contributions déterminées au niveau national (CDN)  ? 

Kinomé intervient depuis 8 ans en Côte d’Ivoire sur les questions d’agriculture et de foresterie durable, et de changements climatiques. Nous avons accompagné le gouvernement à établir ses objectifs climat dans sa Contribution déterminée au niveau national (CDN), et à bâtir son plan d’investissement pour la mettre en œuvre. Nous avons formé une centaine de cadres à la résilience. Notre connaissance approfondie du pays et des acteurs a été déterminante. 

Kinomé a mis en œuvre une approche innovante qui consiste à former et coacher un groupe d’experts ivoiriens (des cadres et des jeunes) qui ont réalisé le diagnostic de la vulnérabilité des territoires, identifié avec les collectivités territoriales les mesures d’adaptation, intégré ces mesures dans leurs programmes d’investissements. Ces experts ont ainsi développé leurs compétences, les ont pratiquées tout en délivrant des travaux de qualité.   

Le mercredi 05 octobre 2022, Kinomé a animé un atelier de restitution de l’étude de faisabilité et de vulnérabilité pour intégrer les enjeux d’adaptation dans la planification et la budgétisation locales au sein de ces 4 collectivités territoriales ivoiriennes.

Témoignages et retours d’expérience sur la mise en œuvre  

Témoignages des experts ivoiriens : « nous avons apprécié votre accompagnement, à la fois technique et humain. Nous avons grandi grâce à cette expérience » 

 « En réalisant le travail nous-même et avec votre accompagnement, nous avons gagné confiance en nous. Nous avons vécu l‘expérience des impacts du changement quotidien sur le terrain. Cette manière de faire est très bénéfique, elle nous donne les compétences et la confiance pour agir »  

L’enjeu est maintenant de mobiliser des investissements pour financer ces mesures d’adaptation, et de démultiplier cet accompagnement à l’ensemble des collectivités territoriales de la Côte d’Ivoire.

La presse locale en parle :
Article Abidjan.net
Article Agence Ivoirienne de Presse
Article Climat CIV