Interview Expert Partenaire : Témoignage d’Ayi Adden UTCC Togo

Article du 22 avril 2024

La déforestation est un défi majeur au Togo, avec des causes allant des besoins en bois énergie et en bois d’œuvre à l’expansion de l’agriculture et aux feux de végétation. Face à ces défis, Ayi Adden nous partage des avantages des agroforêts à café et à cacao par rapport aux systèmes de monoculture traditionnels. Il évoque également le projet OPASASE-Togo, le rôle essentiel de l’Unité Technique Café-Cacao (UTCC) dans cette initiative et les impacts concrets sur le terrain. OPASASE-Togo (Optimisation de la production des Agroforêts pour un Soutien à l’amélioration des Services Ecosystémiques dans la zone forestière du Togo).

  • Pouvez -vous brièvement vous présenter ? 
    Je suis Ayi Adden, Chef Service Vulgarisation et Appui à la production Agricole (CS VAPA/SE) à l’UTCC-ICAT (Unité Technique Café Cacao – Institut de Conseil et d’Appui Technique). 
  • Quelles sont les causes principales de la déforestation au Togo ? 

Les causes principales de cette déforestation au Togo sont les besoins en bois énergie et bois d’œuvre, les besoins de terres pour l’agriculture et les feux de végétation. 

  • Quels sont les avantages des agroforêts à café et à cacao en comparaison à un système classique de production en monoculture ? 

Les agroforêts sont des forêts cultivées. Les agroforêts à caféiers et à cacaoyers sont donc des exploitations agricoles qui répondent aux fonctions d’une forêt classique.  

  • Quels sont les objectifs du projet OPASASE-Togo ?

L’objectif général du projet OPASASE Togo est de soutenir les services écosystémiques dans la zone de production des agroforêts à caféiers et à cacaoyers en termes de production de biens, de biodiversité et de stockage du carbone. 

  • Quel est le rôle de l’UTCC dans le projet OPASASE-Togo ? 

Le rôle de l’UTCC est avant tout de : 

  • apporter son appui technique pour la production et la distribution des plants agroforestiers aux bénéficiaires identifiés ;
  • former les bénéficiaires pour la bonne conduite des plants mis en terre ;
  • participer à la recherche action sur les agroforêts en partenariat avec les autres acteurs impliqués.

Kinomé est chargé de la mobilisation des ressources et l’accompagnement technique pour le montage des dossiers et UTCC chargé de la mise en œuvre sur le terrain et association.  

  • Quels sont les impacts concrets observés sur le terrain depuis 2017 pour les hommes et l’environnement grâce à la plantation d’arbres ? 

En dehors du nombre de plants mis en terre, les impacts concrets observés sur le terrain restent : 

  • Le renforcement de capacités des producteurs sur la production des plants agroforestiers et leurs conduites ;
  • L’amélioration de fourniture de biens (café, cacao, épices, PFNL) dans les agroforêts ;
  • Le renforcement de la couverture végétale dans les plantations de caféiers et de cacaoyers ;
  • L’enrichissement de la diversité biologique dans les agroforêts ;
  • La connaissance du potentiel de séquestration de carbone des agroforêts à caféiers et à cacaoyers.
  • Quels sont les freins à l’adoption de l’agroforesterie au Togo ? Au contraire, qu’est-ce qui motive les producteurs à insérer d’autres essences sur leurs parcelles ? 

Les freins : la non-motivation de certains producteurs à planter et à entretenir. 

Les motivations : les leçons tirées de la rudesse du climat avec la perturbation des saisons des pluies et l’impact des arbres dans la protection des caféiers et des cacaoyers.

  • Comment caractérisais-tu le partenariat Kinomé x UTCC ?

Le partenariat Kinomé x UTCC est agissant et bénéfique mutuellement. Un partenariat gagnant-gagnant. La mobilisation des ressources financières et l’appui technique pour le montage des dossiers ainsi que leur suivi ont été un atout majeur pour nous. De plus, grâce à l’évaluation de la situation de référence du stock carbone réalisé par Kinomé, aujourd’hui nous connaissons parfaitement la valeur carbone des plantations de café et cacao.   

Restez connecté.e.s à l’actualité de Kinomé en vous inscrivant à notre newsletter mensuelle !

Télécharger l'étude complète >

« * » indique les champs nécessaires

Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Ces articles pourraient
vous intéresser