14 novembre 2019
Kinomé réalise une assistance technique dans la région Diana en appui à l’équipe du projet KOBABY

Depuis 2018, l’AFD et le gouvernement malgache soutiennent les autorités forestières et la Région Diana pour renforcer la gestion des aires protégées (AP) tout en contribuant au développement des communautés vivant dans et autour de ces zones. Le groupement Oréade-Brèche / APMM / Kinomé en assurent l’assistance technique pour 5 ans, en appui à la Direction régionale de l’environnement et du développement durable.

Ces dix derniers jours, Yohann Faré a été sollicité pour étudier la faisabilité d’une facilité d’appui au développement des filières durables en lien avec les aires protégées. Cette enveloppe financière permettrait, dès 2020 et pour plusieurs années, de soutenir des communautés organisées qui souhaitent s’engager auprès du secteur privé et des ONG dans la production et la commercialisation de productions respectueux de l’environnement, à condition de prouver que l’amélioration des conditions de vie réduit effectivement la pression sur les ressources naturelles des aires protégées. Il s’agirait non seulement de production agricoles mais également de projets d’écotourisme à base communautaire ou de pêche durable.

La région Diana compte 19 aires protégées, avec une majorité en zone continentale, mais également plusieurs aires protégées marines. Kobaby fait suite à l’expérience convaincante du projet pilote HaFaFi, aussi financé par l’AFD et mis en œuvre par le GRET, WCS et Fanamby sur 3 aires protégées de la région. L’enjeu de HaFaFi puis de KOBABY est double : promouvoir une gouvernance partagée des AP entre les ONG de conservation qui ont reçu de l’Etat une délégation de gestion et les Communautés locales qui sont les premiers acteurs locaux et dont l’engagement est indispensable pour garantir l’intégrité des paysages.