28 septembre 2022
Améliorer de la vie des êtres humains grâce à la nature : la distribution de moringa dans les cantines scolaires au Togo

Depuis maintenant plus de 10 ans, Kinomé participe au déploiement et la structuration de la filière moringa dans une approche territoriale au Togo pour permettre l’amélioration des conditions de vie des gens. Pour y parvenir, Kinomé coordonne un projet intégré allant de la plantation du moringa à sa distribution et sa consommation dans deux cantines scolaires.

Découverte du moringa : qu’est-ce que c’est ?

Originaire d’Inde, le Moringa Oleifera est un arbre qui pousse rapidement, résiste aux sécheresses et est répandu dans toutes les régions subtropicales. Le Moringa peut jouer une rôle clé dans la lutte dans contre l’insécurité alimentaire, les problèmes environnementaux et le développement socio-économique.

La filière moringa présente de nombreux atouts :

  • La production de moringa permet le renforcement de la couverture végétale et l’amélioration des revenus ;
  • Sa consommation aide à améliorer le statut nutritionnel et notamment celui des enfants. En effet, les feuilles de moringa sont riches en protéines, fer, calcium et vitamines (A et C).

Le projet cantines scolaires de Kinomé au Togo

En 2017, avec la volonté d’améliorer le statut nutritionnel des enfants en âge scolaire, Kinomé a impulsé la distribution de moringa dans deux Ecoles Primaires Publiques (EPP) de la préfecture d’Agou au Togo.  En effet, grâce au soutien d’Oresys, société de conseil en management, organisation et systèmes d’information, Kinomé, avec son partenaire local CADO, permet la distribution de 5 repas par semaine enrichis en moringa aux 350 élèves âgés de 2 à 12 ans deux EPP d’Amavénou et Wonougba-Séva.

En six ans d’accompagnement, plus de 250 000 repas ont été servis permettant d’améliorer le statut nutritionnel des enfants. Les nutritionnistes suivants le projet ont d’ores et déjà pu faire les observations qualitatives suivantes :

  • Évolution positive de l’aspect physique (cheveux plus épais, peau plus lumineuse),
  • Les enfants plus gais et attentifs en classe
  • Amélioration des résultats scolaires.

Au-delà des bienfaits nutritionnels, la distribution d’un repas quotidien à l’école incite les parents à scolariser leurs enfants et permet donc l’amélioration du taux de scolarisation des villages avoisinants.

Les acteurs impliqués

Ce projet ne pourrait fonctionner sans l’implication des directeurs, des collectifs enseignants et des mamans cantine. En effet, organisées en groupe de 4 ou 5, ce sont les mamans cantine, qui chaque jour consacrent plusieurs heures à la préparation et la distribution des repas aux enfants. Bénévoles pendant plus de cinq ans, les mamans cantines sont désormais dédommagées car le temps passé à la cantine ne peut pas être consacré aux champs ou aux autres activités génératrices de revenus.

Afin de favoriser l’implication des parents d’élèves et de favoriser la pérennisation, les communautés sont parties prenantes de ce projet en constituant les comités de gestion mais aussi en participant en argent ou en vivres aux repas de leurs enfants.

Au-delà de l’approvisionnement des cantines scolaires, Kinomé reste à l’écoute des besoins des écoles. Pendant plusieurs années, le directeur de l’EPP d’Amavénou, a insisté sur la nécessité de construire un forage au sein de l’école pour que les élèves aient accès à une eau potable en quantité et que les mamans cantines y aient également accès pour la préparation des repas. En avril 2022, grâce au soutien financier de la Fondation Eurofins et de Bleu Vert et accompagnée par la Direction Régionale de l’Hydraulique de la Région des Plateaux, Kinomé a pu faire construire un forage dans la cour de l’école. Kinomé facilite également la rencontre entre les partenaires financiers et les écoles. Grâce à cela, l’EPP d’Amavénou devrait bientôt se voir dotée de trois salles de classes et d’un bloc sanitaire.

Perspectives : next steps 

Le modèle développé par Kinomé et ses partenaires est en perpétuelle évolution pour relever le défi de la pérennisation. Les prochaines étapes sont identifiées : installation de jardins potagers pour produire des fruits et légumes et ainsi diversifier les repas, développement de recettes à base de produits locaux nutritionnellement riches et adaptées aux habitudes de consommation, déploiement du modèle pour faire bénéficier des bienfaits du moringa au plus grand nombre…

Afin de pouvoir continuer la distribution des repas dans les écoles d’Amavénou et Wonougba-Séva et d’améliorer et déployer le modèle existant, Kinomé est en perpétuelle recherche de partenaires. Si vous souhaitez participer à l’amélioration de la nutrition des enfants au Togo, n’hésitez pas à nous contacter !