11 juin 2021
Organisation d’ateliers de discussion autour des pratiques de vanille durable à Madagascar

Localisation de la SAVA

Kinomé réalise une étude pour la Banque Mondiale et FCPF. Lors de celle-ci, nous rédigeons un guide sur les pratiques de vanille durable à Madagascar. 

 

La vanille est une liane poussant sur les arbres dans les forêts. Sa production à Madagascar nécessite beaucoup de main d’œuvre (chaque fleur doit être pollinisée à la main !).  

 

Madagascar est réputé pour sa production de vanille. L’île est ainsi le premier producteur et exportateur de vanille dans le monde. 

 

Notre étude s’est concentrée sur la région de SAVA, au nord de Madagascar (voire carte ci-contre). C’est la principale région productrice avec environ 80 % de la vanille malgache.

Un pied de vanille sur son tuteur (photo prise par Yohann sur le terrain lors d’une mission précédente)

 

Du fait de la grande volatilité des prix de cette épice et de la construction de la société Malgache qui priorise les cultures vivrières, les pratiques culturales actuelles manquent de soins et amènent à la propagation de maladies. Notre travail cherche à proposer une mise en place de pratiques plus durables. Elle permettrait de stabiliser les revenus des producteurs, et de diminuer la déforestation à Madagascar. 

 

Pour valider la rédaction de notre guide et mieux comprendre les enjeux de la vanille à Madagascar, nous avons organisé la semaine dernière des ateliers de discussion à distance avec un maximum d’acteur de la vanille : experts scientifiques et techniques, entreprises exportatrices et importatrices, groupements de producteur, secteur public. 

 

Ces discussions nous ont permis une grande avancée sur la compréhension de la complexité de cette filière que nous retranscrivons au mieux dans notre étude !

 

Animation par Kinomé de l’atelier pour le secteur privé