Kinomé fête ses 15 ans au Green Days Africa à Abidjan !

Le 20 Mai 2021, Nicolas Métro, président fondateur de Kinomé, et Damien Kuhn, Directeur des Opérations se sont rendus à Abidjan à l’occasion des Green Days Africa, 2ème édition. 

 

Forte d’une première édition haute en couleurs, Green Invest Africa, partenaire de Kinomé depuis plusieurs années, a organisé de façon hybride une deuxième édition de ces rencontres tant attendues. L’objectif de cet évènement était notamment de promouvoir l’économie verte sur le continent Africain en réunissant différents acteurs du secteur. L’évènement était axé sur la thématique du changement climatique et le financement des entreprises vertes. Les différentes manifestations ont mobilisé les parties prenantes telles que les entreprises, les investisseurs ou les porteurs de projet des secteurs de l’économie verte : les énergies renouvelables, la construction et le bâtiment durable, l’économie circulaire, mais surtout l’agriculture intelligente et la foresterie durable au sein desquelles Kinomé agit depuis ses débuts.  

 

Nicolas Métro a notamment participé à un moment d’échange sur le thème de « La coopération internationale et durabilité des chaînes de valeur cacao culture et foresterie durable ». Avec les différents panélistes, les sujets tels que l’impact environnementale de la filière, l’ajustement des prix au niveau international, et l’amélioration des pratiques globales ont été abordées. 

 

Image 1: Panel de discussion sur la durabilité des chaînes de valeur cacao culture et foresterie durable

 

Cette journée a également été l’occasion pour nos différents partenaires Ivoirien de se joindre à la rencontre organisée par Kinomé pour célébrer ses 15 ans ! 

 

Cet évènement privé a permis aux invités d’échanger sur les dernières années de Kinomé, son approche par le leadership éthique, les différents impacts de nos actions en Côte d’Ivoire et les perspectives d’avenir de ces partenariats. 

 

Image 2: Présentation des actions de Kinomé durant l’évènement privé des 15 ans de Kinomé

 

En effet, Kinomé accompagne depuis 2019 le gouvernement Ivoirien et les collectivités locales dans la stratégie climat du pays. A travers la facilité Adapt’Action de l’AFD ou encore l’élaboration du plan d’investissement pour la mise en œuvre des CDN avec le PNUD, Kinomé met en place une approche inclusive, intersectorielle et participative sur l’ensemble de ses processus. 

 

Image 3 : Les différents partenariats climat de Kinomé en Côte d’Ivoire depuis 2019

 

A l’avenir, Kinomé souhaite continuer à intégrer l’adaptation au plus loin jusqu’au niveau des communautés locales, développer et multiplier les mécanismes de décentralisation et élargir le renforcement de capacité à l’ensemble des acteurs en charge de cette mise en œuvre.  

Neutraliser les émissions de GHS grâce à la régénération des écosystèmes et à l’impact social

Kinomé, l’ONG de terrain péruvienne A.I.D.E.R. et leur partenaire Astris Finance, déploient un projet de conservation de la forêt sèche de la région de Piura et d’amélioration des conditions de vie des populations locales. Le projet s’appuie sur des accords communautaires avec le village de Ternique : les habitants choisissent un projet collectif qu’ils souhaitent mettre en place et en échange, ils s’engagent dans la protection par Régénération Naturelle Assistée (RNA) d’un nombre d’arbre équivalent au coût du projet.  

 

La communauté de Ternique a choisi de co-financer la réparation du puit communautaire (installation d’une pompe avec panneau solaire) et la mise en place d’une parcelle collective de moringa. Le projet inclue également une étude pour évaluer avec précision le volume de carbone séquestré par les arbres de la forêt sèche de Piura.  

 

Malgré les retards liés à la pandémie, les habitants ont avancé dans la protection des arbres avec, à date, 4122 individus protégés. 

 

Le covid-19 a fortement impacté la communauté : au Pérou, le confinement s’est étendu jusqu’au mois de juillet, des restrictions restent actives dans certaines régions ce qui rend les déplacements et l’acheminement de matériel difficiles. 

 

Dans les prochaines semaines, la communauté va continuer la protection des arbres par RNA et les réparations du puits pourront commencer.  

 

installation des barrières de protection autour des jeunes arbres pour éviter qu’ils ne se fassent manger par le bétail

installation des barrières de protection autour des jeunes arbres pour éviter qu’ils ne se fassent manger par le bétail