14 avril 2020
Une meilleure immunité avec le Moringa

Dr. Véronique Chabernaud, Fondatrice et Directrice de Créer la Vitalité, et partenaire de Kinomé
www.creerlavitalite.com

Le Moringa Oleifera est un arbre aux propriétés nutritionnelles et médicinales. C’est une plante remarquable dont la plupart des parties possèdent des valeurs nutritionnelles (feuilles, fruits, graines, racines, écorce).

Les feuilles de Moringa sont une excellente source de protéines, calcium, sélénium, vitamines A, E et C, méthionine et cystéine (acides aminées essentiels). 100 g de feuilles de Moringa fournissent autant de protéines qu’un œuf, autant de calcium qu’un verre de lait, autant de fer que 200g de viande de bœuf, autant de vitamine A qu’une carotte et autant de vitamine C qu’une orange[1].

Il est possible de consommer le Moringa sous forme de feuilles fraiches dans les pays où il pousse facilement (régions tropicales et subtropicales), mais elles peuvent être séchées dans d’autres endroits, et consommées en thé ou ajouté aux repas habituels. La poudre, même si elle a perdu certaines de ses vitamines, reste riche en nutriments car il s’agit d’un concentré de feuilles. 

Au-delà de ses valeurs nutritionnelles, le Moringa possède aussi des propriété biologiques et médicinales. Il a une action antibactérienne[2] et anti-inflammatoire[3], de même que des effets positifs sur l’état immunologique[4]  qui pourraient être dus à la baisse de stress oxydatif lié aux vitamines A, C, E, et à l’augmentation des mécanismes naturels de résistance liée au contenu en protéines, zinc et sélénium des feuilles. Il est aussi établi que l’amélioration de l’état nutritionnel a un impact direct sur l’état immunologique.

En cette période de pandémie grave, tous les moyens permettant de renforcer notre système immunitaire sont plus que bienvenus. Cela commence par une alimentation riche en nutriments frais (fruits, légumes) et une activité physique, base à laquelle il est possible d’ajouter des compléments : vitamine C, oligo-éléments (Argent, Cuivre, Zinc) et plantes (Échinacée, Ginseng, Éleuthérocoque et Moringa).

Le Moringa est donc une source précieuse en nutriments qui fait entièrement partie de notre panel d’outils soutenant notre système immunitaire, à la fois de par ses valeurs nutritionnelles et de par son effet immunitaire direct. C’est aussi un ajout à notre alimentation intéressant et inédit, que ce soit sous forme de feuilles fraiches ou de poudre !


[1] Produire et transformer les feuilles de moringa ; Moringanews ; Dr Armelle de Saint Sauveur et Dr Mélanie Broin ; Mai 2010

[2] Suarez M. et al. Structure-Function Characterization and Optimization of a Plant-Derived Antibacterial Peptide; AAntimicrobial agents and chemotherapy, Sept. 2005, p. 3847–3857

[3] K.V. Sashidhara, J.N. Rosaiah, E. Tyagi, R. Shukla, R. Raghubir, S.M. Rajendran. Rare dipeptide and urea derivatives from roots of Moringa oleifera as potential anti-inflammatory and antinociceptive agents, European Journal of Medicinal Chemistry (2008)

[4] Tété-Bénissan et al; Journal of Animal &Plant Sciences, 2012. Vol.15, Issue 2: 2184-2199; Récupération nutritionnelle chez les sujets malnutris VIH positifs et VIH négatifs après utilisation de feuilles de Moringa oleifera Lam